Rechercher
  • Gilles - Naturopathe

Liberté, Santé VS ségrégation

Dernière mise à jour : août 2

Liberté, Égalité, Fraternité, Solidarité, Cohésion, Entraide, Respect, Bienveillance, Amour.. l'apartheid vaccinal nous bouscule dans nos valeurs humaines.


A quoi ce Pass Sanitaire étendu servira-t-il ?


Les vaccins contre la Covid-19 n'apportent pas, de manière sûre et certaine, d'immunité individuelle et n’empêchent pas la contagion => un vacciné peut toujours transmettre et contracter le virus.


Le seul effet bénéfique que les vaccins auraient, serait d’empêcher les formes graves des symptômes du Coronavirus (et là encore, la phase test se poursuit pour confirmer ses hypothèses).


La décision de se faire vacciner (ou pas) devient ainsi une décision strictement personnelle et individuelle.


La stratégie vaccinale perd tout son intérêt collectif : elle n'endigue pas la propagation du virus, et, n'apportant pas d'immunité individuelle certaine, elle ne peut apporter d'immunité collective certaine.


Il est donc irrationnel de penser que l’obligation vaccinale, mise en place sous couvert de « Pass Sanitaire », soit édictée dans l’objectif de stopper la propagation du virus et d'apporter une immunité collective :

  • Soit nos gouvernements et oligarques industriels ont réellement du mal à comprendre cette incohérence entre mesure disproportionnée et objectif impossible à atteindre

  • Soit c’est un tout autre objectif qui motive grandement leur démarche d’apartheid vaccinal

Je n’ai pas de réponse à donner concernant cet autre objectif potentiel. Le seule chose que je sais, c’est que je suis Souverain en ce qui concerne Mon Corps et la gestion de Ma Santé. Je ne laisse aucune personne et, plus largement aucune institution, faire de l’ingérence sur ces sujets. De manière libre et éclairé, je ne donne ni mon consentement à l'injection du vaccin dans mon corps, ni mon consentement à un apartheid vaccinal.


Liberté = autogestionnaire de ma servitude?


J’ai parfois l’impression que nous sommes né.e.s et que nous participons à une société où notre liberté ne consiste qu’à être des autogestionnaires de notre propre servitude, dans un système allant à l’encontre des lois favorisant la Vie.


Quel constat puis-je faire du système dans lequel nous vivons ? : pollution de l’air, des terres, de l’eau (nappes phréatiques, rivière, océan...), destruction de la faune et de la flore à force de déforestation, de sur-chasse, de surpêche, de produits pétrochimiques – pesticides, insecticides, herbicides... –, lois du marché en inadéquation avec une économie résiliente et juste, fossé grandissant entre économie virtuelle et réelle, entre classes sociales distinctes, rupture avec ce qui nous lie à la Nature, à notre Nature, déséquilibre des écosystèmes, mal-être des animaux, des humains, stress, anxiété, dépression, noyé dans l’alcool, le sexe, la drogue (chimique, alimentaire, technologique), des expériences dénuées de sens, un monde de compétition, de délation, où le partage et la solidarité réelle, sincère, authentique, se font rares, maladies de civilisation florissantes.


Ce n’est pas uniquement le surnombre démographique qui induit ce monde insensé, mais bien un mode de pensée, de consommation, d’organisation, un modèle de société, de gestion des ressources, des relations, des émotions, qui nous amènent à cette société de non-sens.

Une société de non-sens qui est le terreau fertile de pathologies de plus en plus graves et généralisées, qu’elles soient de type métaboliques, dégénératives, psychiatriques, carcinogènes ou infectieuses comme la Covid-19.

Chacun est libre de choisir de se faire vacciner ou pas. Mais ce qui me gêne, c'est que le vaccin est présenté comme la seringue magique, remède de l'humanité ultime, annulant toutes nos exactions.

Le piège est là. Notre mode de vie ne changeant pas, les causes de tous nos maux restent présentes, et arriveront tôt ou tard d’autres pathologies infectieuses, de plus en plus graves (variants y compris). Nous faudra-t-il à chaque fois inventer de nouveaux vaccins pour mettre un voile sur nos erreurs ? Jusqu’à combien de vaccins notre système immunitaire est-il capable d’ingérer avant d’arriver à son paroxysme immunitaire et à un cataclysme humanitaire?

Un jour, nous retrouverons des slogans publicitaires, similaires à ceux pour les antibiotiques, nous disant qu’ils ne sont pas automatiques, parce que des super-virus se seront développés à force d'abuser de la technologie vaccinale.

Le vaccin joue le jeu d’une société oligarchique marchande, faite de monopole, de contrôle des informations, des humains, d’une société de surconsommation, de surexploitation, de privilèges à ne surtout pas abandonner, même si ces mêmes privilèges sont délétères pour nous et sont un facteur de destruction de l’environnement dans lequel nous vivons.

La seringue magique, et le système de santé actuel, nous maintiennent dans une illusion : « Continue comme ça, tout va bien, ne change rien et ne te pose aucune question. ».


Un nouveau monde à créer

Quel monde avons-nous créé ? Sommes-nous limités à n’être que des produits d’un système en perdition ? Un Apartheid vaccinale : Est-ce la seule création de réalité, de société, dont nous soyons capables ? Avons-nous réellement perdu toute Souveraineté, toute Foi en notre Force Intérieur, en la Vie, toute Foi en qui nous sommes ? D’ailleurs qui sommes-nous ? Qui es-tu ? Au-delà des apparats et des apparences ?

Jusqu’à présent, je n’ai fait que subir la société, l’ordre établi. Aujourd’hui, je souhaite être pleinement créateur de la société d’aujourd’hui et de demain.

Plus l’ordre établi veut me soumettre, plus l’entropie de Vie me pousse à Sur-Être.

Processus de transformation qui, me confrontant à ce que je ne suis pas, me pousse à découvrir qui je suis réellement et à m’affirmer, en paix et en communion avec moi-même et ce qui m’entoure. Oser Être qui je suis, avoir Foi en la Vie, en mon Corps, en mon Être, en l’Intelligence qui sous-tend toute la Création.

Pourquoi ne pas rêver, penser, créer une autre société comme remède à l’humanité ?

Et si nous remettions du sens dans toutes nos activités, du sens dans notre rapport au monde, du sens dans notre mode de vie, du sens dans nos émotions, du sens dans nos connexions, les liens que nous créons entre nous, les liens du cœur, de cœur à cœur, non entachés par des conflits d’intérêts personnels, mercantiles, les liens d’Amour : terreau fertile permettant l’émergence d’un nouveau monde où la compétition et la destruction laissent place à la coopération, la cohésion, l’entraide, la solidarité, la sincérité, l’authenticité, la sublimation de la matière en cohérence avec les équilibres qui sous-tendent notre existence.

Krishnamurti disait : « Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être bien adapté à une société malade. » Sommes-nous en bonne santé? Notre bonne santé physique et mentale retrouvée naturellement nous permettra de créer une société réellement saine, résiliente, juste, ouverte, solidaire, et qui a du Sens, dans les 3 dimensions du terme :

  • Une Signification réelle et profonde

  • Une Direction juste et claire à suivre

  • Une expérience Sensorielle complète

Bienvenue dans notre nouveau monde, bienvenue dans cette création commune, où nul n'est censé ignorer les Lois de la Vie favorisant la Santé réelle et pérenne.


Les crises sont une opportunité à saisir, pour se questionner, remettre en question, apprendre, s’améliorer, s’organiser, se transformer, se transmuter. L'ancien monde nous a appris à faire mieux. Pour nous, pour nos enfants. Faisons-le ensemble.


Nous n'avons besoin de l'autorisation de personne pour créer ce nouveau monde.


Aucune exclusion, tout le monde est convié : femme, homme, jeune, âgé, noir, blanc, jaune, rouge, hétéro, bi, homo, trans, catholique, musulman, juif, bouddhiste, hindouiste, droite, gauche, centre, vaccinés, non-vaccinés, pro de la liberté, de l’entraide et de l’Amour véritable; dans le partage et l'écoute véritable, nous sommes riches de nos différences.


La création d'un monde plus juste ne se fera pas en fractionnant la population mais en rassemblant, dans nos différences, autour de valeurs communes, d'une vision commune de ce qu'est la Vie et de la Société que nous souhaitons créer. Organisons nous et créons ensemble ce nouveau monde, plus juste, résilient et cohérent pour tous


Sortons de chez nous, allons voir, discutons avec nos voisin.e.s, découvrons les associations locales existant dans notre quartier, notre ville, notre région, intéressons-nous aux projets à l'échelle du territoire dans lequel nous vivons, mangeons sain et local, préservons la Nature pour mieux respirer et s'y promener, exprimons-nous ensemble à travers l'art, la musique, le chant, le sport, réapproprions nous l'espace public, théâtre de rue, musique de rue, maraîchage de rue, sport de rue, tissons des liens autour de nous, cultivons les terres dans le respect de la biodiversité, cultivons l'Amour dans la sincérité de notre humanité, créons du Sens autour de nous, écoutons l'histoire de nos anciens et écrivons l'histoire du monde nouveau.


Un esprit sain dans un corps sain.

Une Vie plus Saine pour un Monde plus Sain.


La Nature est en nous!

Gilles Montée

Praticien de Santé naturelle

Praticien de libération émotionnelle

Praticien de massage bien-être


13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout