Rechercher
  • Gilles - Naturopathe

La naturopathie explicitée

Mis à jour : sept. 7

Chères lectrices, chers lecteurs de la Renais-Sens,


J’ai eu une envie d’écrire aujourd’hui. Et cette envie m’est venue d’une réflexion que je me suis faite il y a quelques jours :


J’ai récemment installé mon activité dans la nouvelle région dans laquelle je me suis installée (La Réunion, mon île natale), et je me suis rendu compte qu’à chaque fois que j’annonçais ma profession – Naturopathe – les personnes avaient finalement une assez vague idée de ce que cela pouvait être. (Cela m’arrivait également lorsque j’étais à Versailles)


En général, la 1ère réaction que je recevais face à mon métier était : « Ah mais oui ! Vous soignez avec les plantes c’est ça ? »


La bonne nouvelle, c’est qu’aujourd’hui la Naturopathie est suffisamment connue du grand public pour qu’il en ait déjà entendu parler.


La mauvaise nouvelle, c’est que cette assertion est quelque peu réductrice. Elle évoque l’une des méthodes utilisées par la Naturopathie, certes, mais elle ne décrit pas la globalité de l’accompagnement se cachant derrière cette philosophie, cette pratique de santé.


C’est ainsi que je me suis rendu compte que je n’avais pas encore écrit d’article explicitant ce qu’est la Naturopathie.


Alors si tu veux en savoir plus, je te propose de découvrir avec moi cette médecine traditionnelle reconnue par l’OMS et l’UNESCO (au côté de la médecine ayurvédique et la médecine traditionnelle chinoise).


Etymologie et définition de la Naturopathie


La Naturopathie est un anglicisme issu d’une expression signifiant « le chemin de la Nature » : Nature’s Path – expression qui aurait été inventée par John Scheel et Benedict Lust en 1895.


La langue française ayant assimilé ce mot, un autre sens a vu le jour, provenant du mot latin Natura – la nature, ensemble des êtres et des choses – et du mot du grec ancien Pathos – ce que l’on ressent – :

On peut ainsi dire que la Naturopathie est une méthode globale d’accompagnement de ce que l’on ressent à travers les moyens naturelles favorisant un retour à la santé.


Selon l’édition 2007 du Larousse médical

« La Naturopathie est un ensemble de pratiques visant à aider l’organisme à guérir de lui-même, par des moyens exclusivement naturels. Elle repose sur une théorie selon laquelle la force vitale de l’organisme permet à celui-ci de défendre et de guérir spontanément. Elle consiste donc à renforcer les réactions de défense de l’organisme par diverses mesures d’hygiène (diététique, jeûne, musculation, relaxation, massages, thermalisme, thalassothérapie, etc.) aidées par les seuls agents naturels (plantes, eaux, soleil, air pur, etc.), un traitement médical ne devant intervenir qu’en cas d’urgence »


La naturopathie vise donc à relancer les capacités d'auto-guérison à travers diverses méthodes naturelles, ainsi qu'à travers une reconnexion à Soi, à sa Nature.


La naturopathie à travers l’histoire


Bien que le mot « Naturopathie » ait vu le jour à la fin du IXème siècle, la philosophie de vie qui accompagne cette façon originale (pour ne pas dire originelle) d’aborder la santé est décrite depuis l’antiquité par de grands savants tels d’Hippocrate lui-même.


D’ailleurs j’aime beaucoup une de ses citations :

« La médecine est l'art d'imiter les procédés curatifs de la nature. » - Hippocrate

A travers ses principes décrivant sa vision de la santé et de la médecine, on pouvait retrouver :

« Primum non nocere » : Premièrement ne pas nuire


« Vis medicatrix naturae » : La nature est guérisseuse


« Tolle causam » : Identifier et traiter la cause


« Deinde Pugare » : Détoxifier et purifier l’organisme


« Docere » : Enseigner, transmettre


Ces 5 principes font intrinsèquement partie de l’accompagnement naturopathique.

Les quatre 1ers principes sont primordiaux mais ils seraient vains sans le 5ème évoqué. En effet, je ne me vois pas uniquement comme un Naturopathe mais comme un Educateur de Santé. D’où l’importance de la transmission, de l’enseignement, de la pédagogie à travers l’accompagnement, pour en définitive aider chaque personne accompagnée à redevenir pleinement responsable de sa Santé et, par extension, responsable de sa vie.


D’autres grands noms se sont intéressés et ont apporté leurs expériences et leur savoir au domaine naturopathique ; je peux ainsi citer :


Au moyen-âge :

Hildegarde de Bingen : religieuse et connaisseuse de la médecine par les plantes. Elle a été proclamée Docteur de l’Eglise par Benoît XVI en 2012.


Pendant la renaissance :

Paracelse : médecin, philosophe et théologien : avec sa « Théorie des signatures »

Francis Bacon : philosophe, avec sa citation « On commande à la Nature en lui obéissant. »


Période contemporaine :

Dr. Samuel Hahnemann : fondateur de l’homéopathie uniciste (et j’insiste sur uniciste) ayant intégré dans sa pratique les principes évoqués par Hippocrate.

Dr. Antoine Béchamp : médecin chercheur et auteur de la citation « Le microbe n’est rien, le terrain est tout. »

Dr. Claude Bernard : père de la médecine moderne dont il a posé les bases scientifiques et père de la médecine expérimentale. Il développe la notion de terrain (milieu intérieur) et la notion d’homéostasie. Il partagera le point de vue évoqué à travers la citation « Le microbe n’est rien, le terrain est tout. »

Dr. Paul Carton : médecin considéré comme l’Hippocrate du XXème siècle.

Dr. Catherine Kousmine : médecin ayant réalisé des travaux sur la nutrition.

René Quinton : physiologiste et biologiste connu pour ses travaux sur le plasma sanguin et l’eau de mer.

Louis-Claude Vincent : ingénieur hydrologue connu pour ses travaux sur la qualité de l’eau, des liquides en général et des aliments à travers la bioélectronique de Vincent.

Jacques Benvéniste : médecin et immunologiste ayant réalisé des travaux sur les facultés insoupçonnées de l’eau.


Et je peux citer bien d’autres pionniers et apporteurs de savoirs et d’expériences à la naturopathie comme Isaac Jennings (effet Placebo), Sylverter Graham (Végétarisme), Russel Trall (Hydrologie), John Tilden (père de la notion de toxémie), Herbert Shelton (travaux sur le jeûne), Raymon Dextreit (travaux sur l’argile), André Passebecq, le Dr. Salmanoff (bain hypercalorique), Kühne (bain de siège, douche froide), Kneipp, France Guillain (miam-aux-fruits, bains dérivatifs), Daniel Kieffer, André Rousseau, Philippe Dargère etc.



Et celui qui, en 1935, a su faire la synthèse la plus éclairante et exhaustive de tous ces savoirs, transmis de génération en génération depuis l’antiquité, en s’inspirant à la fois de la culture occidentale et orientale, est Pierre Valentin Marchesseau, qui structure, en France, son enseignement sous le nom de « Naturopathie orthodoxe ».



La naturopathie, un art de santé


J’ai donc été formé à la naturopathie orthodoxe insufflée par Pierre Valentin Marchesseau.


Cette philosophie de santé, ou cet art de vivre, part du principe que l’organisme humain est parfait. Il sait ce dont il a besoin si tant est que nous soyons à l’écoute, attentif, et que nous respections les lois favorisant la santé. Lorsqu’il est en parfait équilibre, le corps humain est capable de s’autoréguler, il est capable d’auto-guérison.


C’est lorsqu’il y a un déséquilibre que celui-ci va se mettre à développer des symptômes, qu’ils soient psychiques – dépression, fatigue nerveuse, stress, anxiété etc. – et/ou qu’ils soient physiques – douleurs, fatigue physique, inflammation, éruptions cutanées, constipation/diarrhée etc.


En sachant que le corps et l’esprit sont liés.


Ces symptômes ont été regroupés sous le nom de maladies ou de pathologies. Elles peuvent être aigües, chroniques, superficielles, profondes, bénignes, graves.. Et elles peuvent se résorber ou s’aggraver.


Ces symptômes sont vus par la naturopathie comme des signaux d’alerte : le corps s’exprime de cette façon pour nous indiquer un déséquilibre dans notre organisme et/ou dans notre quotidien : il se passe quelque chose dans notre vie qui n’est pas juste pour nous. Quelle est la cause de cela ?


Il ne suffirait pas de juste éteindre les symptômes pour s’autoproclamer guéri ; ce serait comme vouloir éteindre, sur le tableau de bord d’une voiture, le voyant de liquide de freins sans chercher à comprendre ce qu’il se passe, sans amener la voiture au garage pour un contrôle. Tôt ou tard, la voiture finira par faire un accident.


Il faudra réellement chercher la « cause des causes » comme disait Hippocrate afin d’identifier la cause première du trouble exprimé. Le déséquilibre étant identifié et réparé, le trouble disparaît et la guérison est possible.


La naturopathie a donc pour objectif de permettre à la personne souhaitant un accompagnement de retrouver et relancer ses capacités d’auto-guérison naturellement et, à terme, lui permettre de redevenir pleinement responsable de sa santé.

« Lorsqu'une personne désire la santé, il faut d'abord lui demander si elle est prête à supprimer les causes de sa maladie. Alors seulement il est possible de l'aider. » - Hippocrate

Le conseil naturopathique se fait à travers 2 leviers de guérison :

  • L’accompagnement à proprement parler : consistant en une série de conseils donnés par le naturopathe à suivre, si elle le souhaite, par la personne concernée. Ces conseils sont évidemment en lien avec le motif de consultation.

  • La pédagogie, l’enseignement, la transmission : à travers l’écoute et les échanges entre le naturopathe et le consultant. L’objectif est de permettre à la personne qui consulte d’avoir les informations nécessaires lui donnant le potentiel de redevenir pleinement responsable de sa santé.

Avec pour objectif de donner suffisamment de connaissances à la personne et ainsi lui offrir l’opportunité d'expérimenter certaines méthodes naturelles agissant sur le plan physiologique et psychologique pour qu’elle sache au mieux comment harmoniser son terrain (physique et psychique), comment recharger ses batteries, comme son système nerveux et son système endocrinien, afin de relancer le mécanisme d’auto-guérison en elle.


Les principes de la naturopathie


La naturopathie est basée sur 5 principes de santé, des principes qui se retrouvent depuis des millénaires dans diverses traditions orientales et occidentales :

  1. Le Causalisme : La recherche des causes profondes du déséquilibre ressenti pour permettre la réparation à son origine.

  2. L’Humorisme : faisant référence aux « Humeurs », un terme désignant les liquides circulant dans notre organisme, faisant également référence à la notion de « terrain ». Ici, il s’agit donc de la prise en considération de la qualité de notre milieu intérieur.

  3. L’Hygiénisme ou la Naturisme : L’utilisation exclusive des moyens naturels pour permettre à l’organisme de retrouver ses capacités d’auto-guérison.

  4. L’Holisme : Prise en compte globale de la personne et de son histoire en consultation, sur le plan physique, physiologique, émotionnelle, mental et social.

  5. Le Vitalisme : Nous partons du principe qu’il existe une force vitale qui régit l’existence des formes vivantes. La naturopathie tente de comprendre et de respecter les lois de la Nature favorisant la bonne circulation de cette énergie vitale, afin de l’utiliser au mieux dans le processus d’auto-guérison.

Ces 5 principes cités sont mis en pratique en naturopathie à travers un accompagnement personnalisé de la personne venue consulter.


L’accompagnement en naturopathie


Les consultations en naturopathie sont personnalisées, c’est-à-dire que chaque programme d’accompagnement proposé est adapté à la personne reçue en consultation.


Les « traitements », si je puis m’exprimer ainsi, ne sont pas uniformisés selon les pathologies rencontrées. Ceci est tout simplement dû au fait qu’il y a une réelle différence entre l’accompagnement allopathique (médecine moderne) et naturopathique : mon objectif premier, en tant que naturopathe, n’est pas d’éliminer les symptômes et la maladie ; mon objectif premier est d’aider la personne à comprendre ce qu'elle ressent, trouver la cause de son mal-être (que ce soit sur le plan psychique ou physique) et à relancer ces capacités d’auto-guérison.


Chaque individu a une histoire différente, une vitalité différente, des fragilités différentes et des forces différentes. Le programme naturopathique s’étudie donc au cas par cas. Et lorsque je reçois une personne en consultation, c’est bien la personne que je vois, que j’écoute, son histoire, ses ressentis ; je ne me focalise pas uniquement sur les symptômes exprimés.


Malgré cette notion de personnalisation de l’accompagnement, une trame générale permet tout de même de bien structurer le suivi et le programme proposé.


Cette trame se base sur 3 cures et 10 techniques utilisées en naturopathie.


  1. Cure de désintoxication : cette première cure consiste à aider l’organisme, dans un premier temps, à diminuer les intrants toxiques pour l’organisme et accélérer l’évacuation des déchets à travers les organes d’éliminations (appelés aussi les émonctoires).

  2. Cure de revitalisation : cette deuxième cure consiste à revitaliser, reminéraliser, rebooster l’organisme afin de le remettre dans un état physiologique optimale.

  3. Cure de stabilisation : cette dernière cure consiste à maintenir le terrain physique et psychique dans un état optimal d’équilibre.

Les 10 techniques employées sont, elles, séparées en 2 catégories :


Les 3 techniques majeures qui sont également les 3 piliers de la santé selon la naturopathie :

  • La nutrition ou bromatologie : utilisation de la nourriture d’un point de vue quantitatif mais surtout qualitatif afin de retrouver une harmonie physiologique

  • L'activité physique et respiratoire & le repos : remettre du mouvement dans le corps et de la conscience dans notre respiration (que nous abordons souvent mal) sans oublier le repos régénérateur.

  • L’équilibre psycho-émotionnel : accompagnement sur la sphère psychique et émotionnelle afin de dénouer certains déséquilibres profonds et permettre à l’énergie vitale de recirculer convenablement

Les 7 techniques mineures, qui aident et soutiennent les 3 techniques majeures :

  • Phytologie et Aromatologie : Utilisation des plantes sous diverses formes galéniques et utilisation des huiles essentielles

  • Hydrologie : utilisation de l’eau sous toutes ses formes et par voie interne ou externe ; liquides à boire (bioélectronique de Vincent), bain thermal, bain de siège, douche écossaise, lavement...

  • Chirologie : techniques manuelles et massages bien-être

  • Actinologie : utilisation des rayonnements solaires ayant un impact favorable sur la santé

  • Pneumologie : technique visant à améliorer la capacité respiratoire

  • Réflexologie : stimulation de certaines zones réflexes notamment au niveau de la plante des pieds ou de la paume des mains

  • Energétique : réharmonisation énergétique de la personne qui consulte à travers divers moyens dont la fasciathérapie

La consultation dure en moyenne 1h15, avec un suivi sur 3 séances au minimum pour retrouver le chemin de l'autonomie sanitaire.


L’accompagnement de la personne qui consulte se fait ainsi à travers une réelle écoute, à travers un échange et une relation de confiance créée, à travers une pédagogie qui se veut la plus bienveillante qui soit, à travers des cures et des techniques formant un programme personnalisé, adapté à chaque individu.


Une médecine de Santé


En conclusion, la naturopathie a réellement pour vocation d’aider chaque personne venue en consultation à comprendre ce qui se joue en elle pour apprendre comment relancer ses capacités d’auto-guérison.


Il existe deux types de médecine : la médecine de la maladie et la médecine de la Santé.


Les deux médecines sont complémentaires :

  • L’une est spécialisée selon les organes touchés, les symptômes et pathologies ressentis et, dans son intention, cherche à interrompre les signaux d’alerte que sont les symptômes. Elle se focalise plus sur la maladie et a une vision à court terme de la santé. Elle présente des limites, surtout en ce qui concerne les maladies de civilisation, les maladies chroniques, les maladies auto-immunes et les cancers. Par contre, elle est essentielle en cas d’urgence, en cas de chirurgie et en cas de symptômes graves engageant la vie de la personne.


  • L’autre est globale. En plus des symptômes exprimés, elle voit l’individu dans son entièreté, de manière systémique et ne le dissocie pas de son environnement. Elle cherche à relancer les capacités d’auto-guérison de l’individu. C’est une médecine de prévention (bien qu’elle puisse être curative également sur certaines pathologies), elle investigue en profondeur sur les causes premières du déséquilibre et elle a une vision à long terme de la santé. Elle est très efficace en ce qui concerne les maladies de civilisation, les maladies auto-immunes, les maladies chroniques et pourrait grandement améliorer l’efficacité des traitements de la médecine moderne notamment face aux cancers. Elle a cependant des limites indéniables lorsqu’il s’agit de chirurgies ou de cas d’urgence.

Les 2 approches sont différentes, dans leur intention, dans leur accompagnement. Elles sont toutes 2 essentielles dans une société en quête de mieux-être et d’une espérance de vie en bonne santé qui s’allonge.


Mon utopie serait qu’un jour, nous puissions travailler en collaboration avec la médecine moderne, en dehors de tout dogme et de tout conflit d’intérêts, afin d’aider chaque être humain à retrouver le plein potentiel de ses capacités de guérison, retrouver sa Santé et reprendre sereinement les rênes de sa Vie.


« La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin. » - Hippocrate

Pour en savoir plus, tu peux te référer au site de l’OMNES (Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Education Sanitaire) mais également approfondir certains sujets inspirant et nourissant la naturopathie tel que l’Epigénétique, la découverte des 5 zones bleues à travers le monde, les travaux du Dr. Antoine Béchamp, la bioélectronique de Louis Claude Vincent, l’eau de mer de René Quinton, les travaux sur les incroyables caractéristiques de l’eau du Dr. Jacques Benvéniste pour ne citer que ceux-là.


J'espère t'avoir apporté une meilleure compréhension de ce qu'est la Naturopathie et te souhaite à toi et ta famille une excellente Santé.


La Nature est en nous!

Gilles Montée

Praticien de Santé naturelle

Praticien de libération émotionnelle

Praticien de massage bien-être

11 vues

Praticien de santé naturelle

Praticien Naturopathe

Praticien en libération émotionnelle

Praticien en massage bien-être

Animateur de Yoga du rire

Cabinet professionnel

3 rue Charles Baudelaire

97441 Sainte-Suzanne

Cabinet professionnel & Evénements

Centre Samsara

1 bis, chemin Balance - Rivière du Mât les Hauts
97412 Bras Panon

Consultation sur rendez-vous

naturopathe@natureetrenaissens.com

0693.492.292

  • Facebook Social Icône

Les consultations et suivis naturopathiques ne se substituent pas à un suivi en médecine allopathique. Les conseils se positionnent en complément de ceux donnés par le corps médical conventionnel afin de traiter les causes potentielles des symptômes ressentis et améliorer le terrain de fond de la personne qui consulte.

Numéro de siret : 83789372600013

© 2020 par Gilles Montée.