• Gilles - Naturopathe

2021 : découverte / 2022 : ensemencement

2021, une année riche. En rebondissement, en remise en question, en expériences, en découvertes, en quête de Sens, en quête de Soi.


Plus le système dans lequel je suis piégé révèle ses paradoxes et incohérences, plus je me détache de lui et me tourne vers l’essentiel, vers l’essence même de qui je suis.

Qui suis-Je ? Cette question me taraude l’esprit chaque jour, chaque nuit. Elle est là sans être là, dans chacun de mes pas.


« Qui suis-Je ? » me suit à chaque instant de Vie.


Jusqu’à présent, j’ai beaucoup subi mon identité. Cette dernière n’était que le pâle reflet des regards extérieurs sur moi. Le pâle reflet de toutes les tentatives de définition de qui j’étais selon : la société, les amis, la famille et toutes les personnes rencontrées. Tout le monde avait son point de vue sur qui j’étais censé être ; et moi, je me contentais d’essayer de répondre aux attentes de chacun sans jamais me demander si cela était juste pour moi. Sans jamais prendre de décision provenant réellement de moi.

Jusqu’à m’inventer un Moi Idéal virtuel auquel je me comparais sans cesse...


Cela m’a amené à toujours être insatisfait, à toujours douter de moi, me dévaloriser, à ne pas m’accepter voire à me rejeter.


Mais je ne regrette pas cette phase de ma vie (qui sûrement sur certains sujets est toujours d’actualité).

Je me dis qu’il me fallait être confronté à ce que je ne suis pas pour savoir et décider qui je suis.


Et actuellement, graduellement, je reprends mon pouvoir de décision, d’action, de création. Je reprends mes talents d’Artiste pour redessiner, repeindre, réinventer, réenchanter, re-dé-couvrir la création de ma Vie, l’Être que je suis.


Le seul à savoir la réponse à ce « Qui suis-je ? », c’est bien moi, et je suis pleinement créateur de cela.


Mon retour à la Réunion s’est fait avec le regard de l’homme que je suis actuellement qui n’est plus du tout le même que celui du jeune homme parti en France 15 années plus tôt.

Les connexions faites l’année 2021 avec mon île, l’environnement, la nature, avec les autres, sont d’une intensité plus profonde et authentique.


En vrac et de façon non exhaustive, en 2021, j’ai assisté à mon 1er kabar, le maloya est entré dans ma vie, j’ai redécouvert nos traditions, savoir-faire longtemps, nos légumes longtemps, nos plantes médicinales. J’ai rencontré des tisaneurs. J’ai rencontré des personnes qui ont peu et qui partagent sans compter, qui ouvrent leur cœur. Je me suis formé à l’animation de Circle Song. J’ai été dans l’Est, l’Ouest, le Nord, le Sud de l’île. J’ai profité de la nature, j’ai profité de ma mère, j’ai profité de mon fils, j’ai profité de mon grand-père... Ce fut l’année de ma 1ère perte d’un être cher, proche, un pilier, un zarboutan, un zarlor, un exemple, une inspiration qui a donné en cette année 2021 sa dernière expiration.


J’ai pu voir et participer à de merveilleux évènements / projets / laboratoires qui ont du sens pour moi comme le jardin de Paulo, les 5000 pié d’bwa, le QG des Zazalés, le projet Isopolis, Zarlor la Tèr, l’Amapéi de la Plaine des Cafres, l’AVAB, l’exploitation bio des Damour pour ne citer qu’eux.


J’ai rencontré des personnes incroyables dans tous les ronds - kabars Maloya et autres cercles de connexion musicale, dans l’école de Maloya Lékoloya, dans mes formations pour être animateur de Circle Song, dans le Ronn Kèr de Bois Madame à Sainte-Marie, dans la Kompani Kerlokan à la Saline-les-Hauts, dans les journées hors du temps organisées par les Babas Fig, au centre Samsara, dans les Jam Session, « au bout du monde » à Saint-Joseph chez Béa, au Lokal Kabar, à la Kaz Kabar… et toutes les personnes qui m’ont faites confiance dans leur accompagnement vers la Santé naturellement.


Je me suis fait des ami.e.s. Des Sœurs et des Frères de cœur sur qui je peux compter et qui peuvent compter sur moi.


Je suis convaincu que nous pouvons faire société non plus autour de jeu d’argent, de jeu de pouvoir, de jeu de souffrances et de peur mais bien autour des valeurs de solidarité, de partage, de cohésion, de coopération, d’entraide et, disons-le, autour de l’Amour.


Je nous souhaite de construire une société semant l'Amour autour de nous en 2022 !

2021 fut une année de dé-couverte pour moi. 2022 sera une année d’ensemencement.


Mi aime zot toute !



Gilles Montée

Praticien de Santé naturelle

Praticien de libération émotionnelle

Praticien de massage bien-être




11 vues0 commentaire